lundi 16 août 2010

Macarons à la pistache et au citron




Source: Les casseroles de Carole
Pour 26 macarons (bon, j'avoue que j'aurais pu en avoir + car certains sont assez larges et d'autres assez épais):

3 blancs d'oeuf
100g de poudre d'amandes
170g de sucre glace
60g de sucre en poudre


* Passer au mixer la poudre d'amandes et le sucre glace.
 


* Puis, passer ce mélange au tamis (j'ai une petite passoire-chinois)


* Battre les blancs en neige assez ferme avec une pincée de sel et rajouter le sucre en 3 fois.

* Incorporer les blancs en neige à la poudre et bien mélanger DELICATEMENT.

Ensuite, j'ai séparé la préparation en 2 et j'ai rajouter des gouttes de colorant jaune à l'un et du colorant vert à l'autre. Re-mélanger pour obtenir une pâte homogène.

* Mettre chaque préparation dans une poche à douille et faire des petits tas de 2-3 cm de diamètre.


* Laisser "croûter" donc sécher à l'air libre pendant au moins 30 min.

* Enfourner à mi-hauteur à 150-160°c pendant 10-12 min. Attention ils ne doivent pas dorer!

* Pour les décoller ensuite, mouiller le plan de travail et poser la feuille de cuisson ou en silicone. Attendre quelques minutes que ça refroidisse.

* Essayer ensuite d'assembler des coques similaires.

POUR LA CREME AU CITRON
prendre la recette du Lemon curd qui se trouve sur mon blog

POUR LA CREME A LA PISTACHE
j'ai fais comme une crème vanille sans mettre de vanille et un peu au pifomètre (très bon outil qui est très utilisé). J'ai simplement fais fondre la pâte à pistaches dans le lait.

Petits conseils
* Il faut vraiment bien mixer finement la poudre d'amandes + sucre glace et ensuite les passer au tamis. Sinon, vous risquez d'avoir des coques grumeleuses. Je n'ai pas assez mixé visiblement.

* Attention à la cuisson. Car au départ je les avaient mis à 180°c, mais ils ont trop dorés. J'ai ensuite baissé à 150-160°c.

* Je pense que je n'ai pas mis assez de colorant car même si le four leur a fait perdre un peu de couleur, je trouve qu'il n'y en a pas assez à la base.

* Le four est très important car ils n'étaient pas assez cuits. Ils étaient encore trop moelleux à l'intérieur et pas assez "craquants"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire